Les amitiés mystiques de Mère Mectilde du Saint-Sacrement (1614-1698)

Dominique Tronc, Joël Letellier (préfacier)

Les amitiés mystiques de Mère Mectilde du Saint-Sacrement, un florilège, livre un choix d’extraits de correspondances entre la fondatrice et plusieurs mystiques accomplis qui vécurent au XVIIe siècle. Il inclut aussi des “dits” livrés au cercle intime de ses dirigées. C’est l’un des très rares ensembles qui demeure utile à tout lecteur en recherche spirituelle. Il mérite toute la reconnaissance accordée aux correspondances de François de Sales, de Jean-Joseph Surin, de Marie de l’Incarnation du Canada, de Jeanne-Marie Guyon, de François de Fénelon.
Mectilde ou Catherine de Bar (1614-1698), courageuse femme d’origine lorraine , annonciade devenue bénédictine puis fondatrice, traversa plusieurs fois le Royaume de France et tout son siècle en surmontant des obstacles extérieurs et intérieurs. Nous éclairons son évolution intérieure, depuis la jeune femme intense qui rencontre les mystiques normands jusqu’à la vénérable Mère du Saint-Sacrement, “une sainte” aux yeux de madame Guyon et de Fénelon.
Elle parle à coeur ouvert à ses amis et dans son cercle de bénédictines. Elle laisse comme testament les deux mots “adhérer-adorer” en se situant mystiquement dans la ligne de Jean de la Croix, de Benoît de Canfield et de Jean de Bernières. Ses paroles transcrites sont un trésor préservé à notre usage.

Parole et Silence